précédent
suivant
Slider

Au sein des plus raides vertus

Année de
création

2014

Quatre enfants, piégés sans le savoir. Écartelés entre l’appel de la lumière et celui des bas-fonds des caniveaux. Ils avancent en rond. Tordus et rampants. Leur démarche incertaine s’achève dans un déploiement monstrueusement sculptural. La scène se rejoue encore et encore, éternelle, creusant le sillon. Spirale anxiogène où les peurs inconscientes portent le masque de la bonne volonté et des nobles intentions. Au sein des plus raides vertus est une petite fenêtre ouverte sur le séjour grandiose et tragique de l’humanité, suspendu quelque part entre quête et perte de foi.

Dans Au sein des plus raides vertus, impossible d’entraver la sainte folie du corps, ses élans électriques, ses ambiguïtés et tout ce qu’il relève de notre complexité psychique : les relations tendres et tendues, les sensualités virulentes et les émotions à fleur de peau qui enflamment sans cesse les quatre protagonistes de la pièce. Le caractère graphique de l’image structure les désordres tandis que les ruptures de jeu et les moments de stupeur apportent une touche décalée et dérangeante qui décolore ce que l’on pourrait prendre pour la réalité des rapports humains. Assurément une voie possible pour l’intensité.

« Rarement la danse contemporaine affiche-t-elle un si bel équilibre entre virtuosité gestuelle et cohérence du propos. Avec quatre danseurs fulgurants, qui portent magnifiquement sa danse raffinée, complexe et pourtant instinctive, Catherine Gaudet livre avec Au sein des plus raides vertus une oeuvre passionnante de sensorialité et d’intelligence, qui explore le retour des pulsions refoulées. »

Voir (Montréal)

Bande-annonce © Julie Artacho

Chorégraphie  Catherine Gaudet

Danseurs et collaborateurs à la création  Dany Desjardins + Francis Ducharme + Caroline Gravel + Annick Hamel + Gaétan Nadeau

Directrice des répétitions et aide à la dramaturgie  Sophie Michaud

Conception sonore et composition  Jacques Poulin-Denis

Lumières  Alexandre Pilon-Guay

Coproduction  Festival TransAmériques + Le Phénix de Valenciennes

Photo promotionnelle